27 juin 2019
Fonds de la taxe sur l'essence fédéral
Plus de 25 M $ sur cinq ans pour des projets d’infrastructures dans la région
Par: Raphaëlle Ritchot

Le Fonds de la taxe sur l'essence fédéral est une source de financement indexé et à long terme qui appuie chaque année des projets d’infrastructure locale partout au Québec. Photo depositphotos

Les municipalités de la région bénéficieront de plus de 25 M $ sur cinq ans provenant du Fonds de la taxe sur l’essence fédéral (FTE) et de la contribution du gouvernement du Québec.

Les municipalités de la circonscription du député Jean-Bernard Émond se diviseront donc le total de 26 498 923 $, montant qui a été rehaussé de 5,5 M $ pour les années 2019-2023. Alors que la ville de Contrecœur, dans la circonscription de la députée Suzanne Dansereau, obtiendra un peu plus de 3 M$.

La circonscription de cette dernière bénéficie au total d’un peu plus de 28 M $.

« Cet important soutien permettra aux municipalités de réaliser des travaux d’infrastructures liés notamment à l’eau potable, au traitement des eaux usées, à la voirie locale et au déploiement de réseau Internet à haute vitesse », a déclaré M. Émond.

Le FTE est une source de financement indexé et à long terme qui appuie chaque année des projets d’infrastructure locale partout au Québec. Au total, les municipalités du Québec se partageront 3,4 G$ dans le cadre du Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec, dont 2,5 G$ proviennent du Fonds de la taxe sur l’essence fédéral. Par ailleurs, 851 millions de dollars sont issus de la contribution additionnelle du gouvernement du Québec.

« Partout au Québec, nous travaillons de concert avec les acteurs municipaux afin de créer des milieux de vie agréables où il fait bon vivre. Les municipalités et organismes municipaux pourront compter sur une source de financement prévisible leur permettant de concrétiser de nombreux projets d’infrastructures », a souligné par voie de communiqué la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest.

Pour la circonscription de Richelieu, les montants seront divisés comme suit :

Massueville : 729 549 $

Saint-Aimé : 707 780 $

Saint-Bernard-de-Michaudville : 742 181 $

Saint-David : 812 327 $

Sainte-Anne-de-Sorel : 1 327 540 $

Sainte-Victoire-de-Sorel : 1 246 912 $

Saint-Gérard-Majella : 645 696 $

Saint-Joseph-de-Sorel : 1 015 510 $

Saint-Jude : 937 301 $

Saint-Louis : 776 045 $

Saint-Marcel-de-Richelieu : 718 261 $

Saint-Ours : 1 044 805 $

Saint-Robert : 1 061 737 $

Saint-Roch-de-Richelieu : 1 187 516 $

Sorel-Tracy : 12 505 527 $

Yamaska : 1 040 236 $

image