27 juillet 2018
Chaîne logistique du Port de Montréal
100 M$ de financement offert pour de nouveaux projets
Par: Xavier Demers
Une enveloppe de 100 M$ est disponible aux entreprises qui désirent soumettre un projet en lien avec la chaîne logistique du Port de Montréal. (Photo : archives)

Une enveloppe de 100 M$ est disponible aux entreprises qui désirent soumettre un projet en lien avec la chaîne logistique du Port de Montréal. (Photo : archives)

Le Fonds de solidarité FTQ et l’Administration portuaire de Montréal (APM) s’associent afin de mettre à la disposition d’entreprises une enveloppe de 100 M$ pour le développement de la chaîne logistique du Port de Montréal.

« L’objectif, c’est de supporter les entreprises qui contribuent et qui peuvent alimenter les activités portuaires et tout ce qui est en lien avec le développement économique autour de la chaîne logistique, a expliqué la directrice des communications du Port de Montréal, Mélanie Nadeau. C’est axé pour les entreprises dans le secteur de logistique, soit pour l’import-export, les activités de triage et de manutention. »

Avec cette enveloppe, l’APM souhaite attirer les entreprises canadiennes et étrangères à venir s’installer près des installations portuaires de Contrecœur et de Montréal. Le Port croit également que ce financement pourra permettre « aux entreprises déjà existantes qui voudraient profiter davantage de l’efficacité de la chaîne logistique du Port pour le développement de leurs activités, tout en contribuant à augmenter le volume du trafic des marchandises ».

« Ce nouveau partenariat entre le Fonds et l’APM favorisera les investissements en logistique qui amélioreront l’efficacité du transport de marchandises dans le Grand Montréal, et ce, au bénéfice des petits, moyens et grands exportateurs du Québec », a indiqué le président et chef de la direction du Fonds, Gaétan Morin, par voie de communiqué.

« Ensemble, nous posons un geste pour favoriser le développement des entreprises et la croissance économique tout en bénéficiant à la chaîne logistique du Port de Montréal », a ajouté la présidente-directrice générale de l’APM, Sylvie Vachon.

Évaluation des projets

L’APM et le Fonds de solidarité évalueront l’ensemble des dossiers afin de décider quels projets et entreprises ils appuieront.

« Un comité a été mis en place sur lequel siège la présidente-directrice générale du Port afin d’évaluer les dossiers, a indiqué Mme Nadeau. Du côté du Port, on va évaluer la pertinence de chacun des projets en lien avec la chaîne logistique. »

Le Fonds se penchera pour sa part sur la rentabilité des différents projets ainsi que les possibles retombées économiques. L’argent sera distribué aux entreprises retenues sous forme de capital-actions ou de prêt non garanti.

Les entreprises intéressées à présenter l’un de leurs projets peuvent contacter le Fonds de solidarité FTQ.

image