Sections

Les Éperviers réussissent leur rentrée

Match d'ouverture de la Ligue nord-américaine de hockey


Publié le 5 octobre 2017

Les Éperviers de Sorel-Tracy ont vaincu les Draveurs de Trois-Rivières par la marque de 6-1 le jeudi 5 octobre, au Colisée Cardin.

Photos par Pascal Cournoyer

Les Éperviers de Sorel-Tracy ont vaincu les Draveurs de Trois-Rivières par la marque de 6-1 le jeudi 5 octobre, au Colisée Cardin.

Photos par Pascal Cournoyer

Les Éperviers de Sorel-Tracy ont vaincu les Draveurs de Trois-Rivières par la marque de 6-1 le jeudi 5 octobre, au Colisée Cardin.

Photos par Pascal Cournoyer

Les Éperviers de Sorel-Tracy ont vaincu les Draveurs de Trois-Rivières par la marque de 6-1 le jeudi 5 octobre, au Colisée Cardin.

Photos par Pascal Cournoyer

Les Éperviers de Sorel-Tracy ont vaincu les Draveurs de Trois-Rivières par la marque de 6-1 le jeudi 5 octobre, au Colisée Cardin.

Photos par Pascal Cournoyer

Les Éperviers de Sorel-Tracy ont vaincu les Draveurs de Trois-Rivières par la marque de 6-1 le jeudi 5 octobre, au Colisée Cardin.

Photos par Pascal Cournoyer

Les Éperviers de Sorel-Tracy ont vaincu les Draveurs de Trois-Rivières par la marque de 6-1 le jeudi 5 octobre, au Colisée Cardin.

Photos par Pascal Cournoyer

Les Éperviers de Sorel-Tracy ont vaincu les Draveurs de Trois-Rivières par la marque de 6-1 le jeudi 5 octobre, au Colisée Cardin.

Photos par Pascal Cournoyer

Les Éperviers de Sorel-Tracy ont vaincu les Draveurs de Trois-Rivières par la marque de 6-1 le jeudi 5 octobre, au Colisée Cardin.

Photos par Pascal Cournoyer

Les Éperviers de Sorel-Tracy ont vaincu les Draveurs de Trois-Rivières par la marque de 6-1 le jeudi 5 octobre, au Colisée Cardin.

Photos par Pascal Cournoyer

Difficile de demander mieux pour la rentrée soreloise des Éperviers et le premier match derrière le banc du nouvel entraîneur Christian Deschênes. Lors du match d’ouverture de la Ligue nord-américaine de hockey disputé au Colisée Cardin, les Sorelois l’ont emporté 6-1 contre les Draveurs de Trois-Rivières devant une foule de 1 158 spectateurs.

Le nouveau venu André Bouvet-Morrissette, première étoile du match, a fait sentir sa présence avec deux buts. Le jeune vétéran Étienne Brodeur a aussi marqué deux fois – en échappée à deux reprises – tandis que Marco Charpentier a récolté un but et une passe. Antony Courcelles et Kevin Gadoury se sont aussi démarqués avec deux passes chacun.

Quant au gardien Karel St-Laurent, il a bloqué les 30 des 31 tirs dirigés vers lui pour récolter la troisième étoile de la rencontre.

Les Éperviers ont joué un match presque parfait sur tous les aspects du jeu. Leur jeu de transition a eu raison des Draveurs plus souvent qu’autrement. Les défenseurs trifluviens ont été débordés presque tout le match, malgré que les Draveurs ont évolué à 10 reprises en avantage numérique. Ils n’ont réussi à marquer aucun but en pareille occasion.

Ce n’est pas le simple fait de gagner, mais la façon de le faire.

Christian Deschênes

« On a eu besoin de tout le monde, s’est réjoui l’entraîneur-chef Christian Deschênes après le match. Ce soir, on a surutilisé des gars comme Courcelles, Bourque et Bouvet-Morrissette, eux qui ont un rôle plus effacé d’habitude, mais qui ont très bien fait en désavantage numérique. Des gars comme Coudé et Lacroix ont aussi joué un rôle important dans le match. »

Sur la vitesse d’exécution de sa troupe, Deschênes a été catégorique : « Cette vitesse, elle va être là toute la saison. Les équipes se sont améliorées, ce sera notre recette gagnante », conclut-il.

But par but

Deux combats ont d’abord mis la table au premier match de la 27e saison de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH). Le combat attendu par les partisans, celui de David Lacroix des Éperviers contre Jon Mirasty, qui revêtait un autre uniforme que celui des Sorelois pour la première fois, s’est soldé en faveur de Lacroix. Puis Guillaume Coudé et Martin Larivière se sont livré un furieux combat par la suite, ne faisant pas de vainqueur.

André Bouvet-Morrissette a brisé la glace en début de première période. Il a pris un retour de lancer d’Antony Courcelles pour marquer le premier but de la saison des Éperviers.

Quelques secondes plus tard, les Éperviers ont récidivé quand David Massé s’est amené en deux contre un et a habilement refilé à David Rose. Ce dernier a usé de patience pour finalement loger la rondelle dans la lucarne.

En fin d’engagement, à quatre contre quatre, Maxime Robichaud a servi une savante passe de sa zone à Marco Charpentier, qui s’en enfui seul et a compté contre Marco Cousineau. Les Éperviers menaient alors 3-0 après une période.

Les Éperviers ont ensuite écoulé plusieurs pénalités grâce notamment au brio de leur gardien Karel St-Laurent. Il a fallu attendre en fin de deuxième période pour que les Éperviers frappent à nouveau. André Bouvet-Morrissette a marqué son deuxième du match à l’aide d’un tir du poignet en tombant sur la glace et c’était 4-0.

À 10 secondes de la fin du deuxième engagement, les Éperviers en ont rajouté et ont fait 5-0. Étienne Brodeur a marqué sans aide en échappée grâce à un tir du côté de la mitaine.

Malgré plusieurs pénalités écopées par les Éperviers, les Sorelois continuent de profiter de leurs chances. Étienne Brodeur marque son deuxième but du match, encore une fois en échappée, mais cette fois en infériorité numérique.

Karel St-Laurent a perdu son jeu blanc avec 2:47 à faire au match lorsque Jérémy Vigneault-Bélanger a compté pour faire 6-1. Le match s’est terminé dans le tumulte, les deux équipes se préparant au match retour du 6 octobre, à 20h, à Trois-Rivières.