Deux équipes qualifiées pour les Championnats provinciaux de curling

Jean-Philippe Morin jean-philippe.morin@tc.tc
Publié le 14 décembre 2015

Équipe Hemmings en action.

©gracieuseté – Clément Roy

Équipe Hemmings, dont fait partie Guy Hemmings et son neveu Simon Benoît, et Équipe Beaufort, dont fait partie Mathieu Beaufort et le frère de Simon, Maxime Benoit, sont qualifiées pour les championnats provinciaux de curling qui auront lieu à Valleyfield, du 17 au 24 janvier.

Équipe Hemmings, composée de Martin Trépanier (lead) et Jean-François Trépanier (deuxième) de Valleyfield ainsi que de Simon Benoît (troisième) et Guy Hemmings (skip) de Sorel-Tracy, a disputé huit tournois depuis la mi-septembre afin de former une certaine chimie avant les championnats provinciaux. L’équipe venait tout juste d’être formée avec le retour à la compétition du légendaire Guy Hemmings.

Équipe Beaufort en action.
Photo: gracieuseté – Clément Roy

Force est de constater que les résultats sont probants : l’équipe s’est classée deuxième au total des bourses, derrière l’équipe championne de l’an dernier, celle de Jean-Michel Ménard. Les sept premières équipes au total des bourses sont automatiquement qualifiées pour ces championnats sans avoir à passer par les régionaux.

« On a joué beaucoup, on a pratiqué beaucoup, au détriment souvent de nos amis et la famille, mais ça a valu la peine! On a progressé beaucoup au fil des tournois, surtout en jouant contre les meilleurs. On a connu une bonne fin de saison », souligne le Sorelois Simon Benoît.

« L’ajout de Guy a vraiment apporté de l’expérience à notre équipe, ajoute-t-il. On a battu plusieurs des meilleures équipes au Québec. On peut battre n’importe qui, mais on peut aussi se faire battre par n’importe qui. Il suffit de coller de bonnes performances. Nous sommes plus confiants que l’an dernier. »

En 2014, Simon Benoît avait participé au tournoi provincial à Victoriaville avec les trois frères Trépanier, terminant sixième. Mais un des frères a dû se désister cette année en raison du travail. D’où l’arrivée de Guy Hemmings en renfort.

Mathieu Beaufort aussi qualifié

Équipe Beaufort, qui aligne le Sorelois Maxime Benoit (lead), Érik Lachance (deuxième), Jean-Michel Arsenault (troisième) et Mathieu Beaufort (skip), s’est aussi qualifiée grâce aux bourses récoltées au cours de la saison. Elle a terminé sixième au total.

Malgré un peu moins de tournois disputés, l’équipe a obtenu des résultats à la hauteur des attentes, souligne le capitaine Mathieu Beaufort.

« C’est notre première année dans cet ordre pour lancer et ma première année comme capitaine. On a accueilli Maxime Benoît comme lead et il fait un très bon travail. On voit une belle progression dans nos performances », analyse M. Beaufort.

Mathieu Beaufort s’est incliné en demi-finale l’an dernier après un parcours presque parfait en ronde préliminaire. Il s’était aussi incliné en finale en 2011, 2012 et 2013 à ces mêmes championnats provinciaux. Il passe donc près de se rendre au Brier (le championnat canadien) depuis maintenant quatre ans. Cette fois pourrait être la bonne, estime-t-il.

Une troisième équipe?

Au total, 14 équipes s’affronteront au championnat provincial. Sept sont déjà qualifiées grâce aux bourses et les sept autres équipes seront déterminées grâce à un tournoi disputé à Sept-Îles prochainement.

Une autre équipe alignant un curleur de la région pourrait se qualifier pour les championnats provinciaux. Équipe Robichaud, dont fait partie le capitaine sorelois Denis Robichaud, a toujours une chance de se qualifier à Sept-Îles.

« On espère que Denis va se qualifier, ça ferait une très belle représentativité du Club! », se réjouit Mathieu Beaufort, aussi président du Club Aurèle-Racine de Sorel-Tracy.

Équipe Beaufort et Équipe Hemmings se sont affrontées à deux reprises depuis le début de l’année. Chacune des formations a remporté une victoire.