Autre horrible histoire de déneigement


Publié le 16 mars 2017

Le drame s'est produit vers 4 h 30.

©TC Media - Claude Thibodeau

Presque deux ans jour pour jour après un événement similaire à Sainte-Élizabeth-de-Warwick, une opération de déneigement a tourné au drame dans la nuit de mercredi à jeudi dans le rang 8 de Saint-Valère. Une dame d'une cinquantaine d'années a été happée mortellement par la souffleuse d'un tracteur.

«Les policiers de la Sûreté du Québec ont été appelés à se rendre vers 4 h 30 dans une entrée privée d'une résidence où se tenait une opération de déneigement», a indiqué la sergente Annie Thibodeau, porte-parole de la SQ, tout en spécifiant qu'il ne s'agissait pas d'un contrat de déneigement.

Un homme d'une trentaine d'années effectuait le déneigement. «Il a happé accidentellement une dame d'une cinquantaine d'années qui a subi des blessures sérieuses. Son décès a été constaté à l'hôpital. Quant à l'homme, il a été conduit au centre hospitalier pour traiter un choc nerveux», a précisé la sergente Thibodeau.

La Sûreté du Québec a dépêché sur les lieux des reconstitutionnistes en scènes d'accident. «On tente de comprendre ce qui s'est passé, d'éclaircir les circonstances nébuleuses de l'accident. Les enquêteurs tentent de rencontrer des témoins ou, à tout le moins, des membres de la famille», a fait savoir la porte-parole de la SQ.

La sergente Annie Thibodeau, porte-parole de la SQ.

©TC Media - Claude Thibodeau

Des reconstitutionnistes de la SQ font enquête.

©TC Media - Claude Thibodeau

Ce terrible accident survient presque deux ans jour pour jour après un événement similaire à Sainte-Élizabeth-de-Warwick.

©TC Media - Claude Thibodeau

Les policiers enquêtent sur les circonstances de la tragédie.

©TC Media - Claude Thibodeau