Sections

Un cégépien accusé de proxénétisme


Publié le 21 juillet 2017

Le jeune homme de Sorel-Tracy est accusé d'avoir mené quatre jeunes femmes, dont deux mineures, à la prostitution.

©Photo: Facebook

JUSTICE. Le 20 juillet, Christopher Brick José Domond, 19 ans, a été formellement accusé de s'être livré au proxénétisme. Le jeune homme de Sorel-Tracy s'est vu refuser sa remise en liberté et devra rester derrière les barreaux en attendant son procès.

Domond est accusé d'avoir incité quatre jeunes femmes, dont deux mineures, à rendre des services sexuels moyennant rétribution. Il est considéré comme l'acteur principal d'un réseau de prostitution qui comprendrait au moins une autre personne.

Selon ce qui a été rapporté en cour, c'est grâce à un habile stratagème qui s'est étalé du 1er mai au 26 juin 2017 que Domond a gagné la confiance de ses victimes en les couvrant de petites attentions et de cadeaux. L'accusé incitait ensuite les jeunes filles à se prostituer.

Le juge Éric Simard a expliqué que la détention de l'accusé était nécessaire pendant les procédures judiciaires pour la protection du public, et plus particulièrement des victimes. Il a précisé que cette décision était également motivée par le désir de ne pas miner la confiance du public envers le système de justice.

Domond ne possède pas d'antécédent criminel. Il s'aligne par ailleurs avec l'équipe de football du collège Champlain de Lennoxville à Sherbrooke et était auparavant porteur de ballon pour les Polypus de l'école Fernand-Lefebvre de Sorel-Tracy.

S'il est reconnu coupable, Domond pourrait écoper jusqu'à 14 ans de prison. Il sera de retour en cour le 8 août pour subir son procès.