Sections

Elle plaide coupable d’avoir fraudé un organisme communautaire


Publié le 6 octobre 2017

Maryse Lévesque a été arrêtée le 9 février à Drummondville. Sur cette photo, elle fait son entrée au palais de justice de Sorel-Tracy le 10 février pour sa comparution.

©TC Média - archives

Maryse Lévesque a plaidé coupable, le 6 octobre, au palais de justice de Drummondville, d’avoir fraudé l’Association de fibromyalgie du Bas-Richelieu et d’avoir produit de faux documents.

Maryse Lévesque
Photo tirée de Facebook

Le montant total qu’elle a soutiré à l’organisme se chiffre environ à 13 238$.

Mme Lévesque a dit, devant le tribunal, qu’elle regrettait amèrement ses gestes et qu’elle a eu de la difficulté à se trouver un emploi à la suite de ses démêlés avec la justice. Elle assure également qu’on ne la verra jamais devant un tribunal.

Un rapport pré-décisionnel a été demandé par l’avocate de la défense, Me Catherine-Valérie Levasseur. La cause reviendra devant la Cour le 21 décembre pour sentence devant le juge Gilles Lafrenière, au palais de justice de Drummondville.

Rappelons que Maryse Lévesque a été arrêtée à Drummondville le 9 février dernier. Elle avait comparu le lendemain, au palais de justice de Sorel-Tracy, pour faire face à deux chefs d’accusation de fraude de plus de 5000$ et de production de faux documents. Elle avait à ce moment plaidé non coupable.

La présidente de l’Association de fibromyalgie du Bas-Richelieu, Martine Fournier, avait sonné l’alarme en mai 2016 en portant plainte auprès de la Sûreté du Québec. L’accusée a travaillé pour l’organisme de septembre 2015 à avril 2016.