Une motocycliste se paie une frayeur dans une poursuite policière


Publié le 27 avril 2017

La femme âgée de 20 ans n'a subi aucune blessure apparente.

©TC Média - Archives

Une motocycliste de 20 ans, originaire de Saint-Lin-Laurentides, a causé une poursuite policière, peu avant 16h30, mercredi, à partir de l'autoroute 30 à la hauteur de Saint-Roch-de-Richelieu.

Les policiers ont capté sa vitesse à 180 km/h sur leur radar. La femme se trouvait alors dans une zone de 70.

La voiture de patrouille a tenté de l'intercepter jusqu'à ce qu'elle perde le contrôle de sa motocyclette dans une courbe du rang du Brûlé, à Saint-Antoine-sur-Richelieu.

« La motocycliste n'a subi aucune blessure et a signé une promesse de comparaître, a confirmé la porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ), Christine Coulombe. Sa motocyclette a été saisie. »

Selon la SQ, elle fera face à des accusations de conduite dangereuse et de fuite. Son permis, qui ne lui permettait de rouler qu'en circuit fermé, a été suspendu.

Un constat d'infraction de 2 024$ et de 24 points d'inaptitude a été remis à la conductrice.