Sections

La remise est tombée en « mille miettes »

Glissement de terrain à Saint-Ours


Publié le 10 avril 2017

La rallonge de la remise n'a pas tenu le coup à la suite du glissement de terrain.

©Photo: gracieuseté

La remise d’un propriétaire victime d’un glissement de terrain, à Saint-Ours, s’est écrasée en mille morceaux quelques heures après le passage du journal, vendredi dernier. 

La partie arrière de la remise, endroit où le propriétaire, Raymond Girouard, conservait souvenirs, antiquités et albums photo, a décroché de la remise principale pour se retrouver dans la pente de terre.

« Elle est tombée en mille miettes, dit-il. Je ne crois pas qu'il y ait quoi que ce soit de récupérable. »

Selon ce que Raymond Girouard rapporte, rien ne semble avoir bougé depuis vendredi. Ce qu'il a retenu de l'évaluation du service de Sécurité civile, c'est que « selon eux, ce qui avait à partir est parti. »

Le périmètre de sécurité installé par le service de Sécurité incendie de Saint-Ours est toujours en place. M. Girouard estime que ce n'est pas une mauvaise idée « le temps que le terrain sèche, afin d'éloigner les curieux ».

L'homme s'est aussi fait recommander de ne pas accéder à la remise et à la côte de terre par mesure de prévention.

Après avoir appelé sa compagnie d'assurance, le propriétaire a appris qu'il n'était pas assuré pour sa remise et pour ses effets personnels. Il prévoit faire appel à la Ville de Saint-Ours et au gouvernement pour obtenir de l'aide financière.

M. Girouard croit qu'il devra éventuellement déplacer sa remise principale vers l'avant du terrain. Il est pour l'instant en attente des démarches à suivre.