Sections

Week-end d’Action de grâce: 4 conducteurs arrêtés pour alcool au volant

Publié le 10 octobre 2017

Alcool au volant.

©depositphotos.com - Zerbor

Au cours de la longue fin de semaine de l’Action de grâce, les policiers de la MRC Pierre-De Saurel ont procédé à l’arrestation de quatre personnes pour avoir conduit un véhicule alors que leur taux d’alcoolémie était supérieur à la limite prescrite par la loi qui est de 80 mg d’alcool par 100 ml de sang.

Les trois premiers événements sont survenus vendredi le 6 octobre.

Le premier est à la suite d’une collision matérielle survenue entre deux véhicules sur la rue de la Comtesse à Sorel-Tracy. Les policiers ont été appelés et sur place, ils ont procédé à l’arrestation d’une âgée de 47 ans. À la suite de la passation des tests, son taux d’alcoolémie était de plus de trois fois supérieur à la limite prescrite par la loi. Son véhicule a été saisi 30 jours et son permis suspendu pour une période de 90 jours.

Le second fait suite à un appel pour une collision à l’angle du chemin St-Roch et de la rue Bourget à Sorel-Tracy. Une conductrice de 48 ans a été arrêtée. À la suite de la passation des tests, son taux d’alcoolémie était de plus de deux fois et demi la limite prescrite par la loi. Un enfant prenait place dans le véhicule. Son véhicule a été saisi 30 jours et son permis de conduire 90 jours.

Le troisième est à la suite d’un appel pour une collision impliquant un seul véhicule sur la route 122 à Saint-David. Le conducteur âgé de 24 ans a été arrêté et transporté dans un centre hospitalier pour des blessures. Des échantillons sanguins ont été prélevés et à la suite des résultats, il pourrait faire face à des accusations de conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool. Son véhicule a été remisé.

Le quatrième est survenu le samedi 7 octobre, alors que les policiers ont procédé à l’interception d’un véhicule en vertu du code de la sécurité routière à l’angle de la rue Roi et Charlotte à Sorel-Tracy. Le conducteur, un homme âgé de 27 ans a été arrêté. À la suite des résultats, son taux d’alcoolémie était supérieur à la limite prescrite par la loi. Son véhicule a été remisé et son permis de conduire suspendu pour une période de 90 jours.

TC MEDIA