Sections

André Melançon honoré à Saint-Ours


Publié le 29 juin 2017

La famille d'André Melançon a inauguré le bâtiment.

©Gracieuseté/Maurice Parent

La Ville de Saint-Ours a honoré le cinéaste André Melançon en nommant la nouvelle Maison de la culture en sa mémoire.

Le bâtiment, qui se retrouve à la place de l’ancienne mairie, a été inauguré le 24 juin durant les festivités de la Fête nationale en la présence de la famille du défunt.

« Nous devons nous souvenir que ce grand réalisateur québécois, un citoyen de Saint-Ours qui malgré un horaire chargé, prenait le temps d’être le président d’honneur des portes ouvertes de Saint-Ours en 1999. Il prenait aussi le temps d’aller voir nos jeunes à l’école de Pierre-de-Saint-Ours pour parler de cinéma et de culture. Il venait manger au restaurant chez Gobelet, mais surtout, prenait le temps de saluer le monde », a affirmé le maire de Saint-Ours, Sylvain Dupuis, lors de l’inauguration.

La Ville a investi près de 360 633,80$ pour rénover ce bâtiment jugé patrimonial. « En septembre, nous aurons terminé les dernières rénovations au deuxième étage et sur la galerie. Ce bâtiment abritera la bibliothèque de Saint-Ours, une salle d’exposition culturelle, des locaux pour les nombreux organismes culturels de Saint-Ours et un monte-personne pour assurer son accessibilité », a-t-il poursuivi.

André Melançon est décédé au terme d’un combat contre la leucémie le 24 août 2016. Il est mort à l’âge de 74 ans. Il a créé plusieurs films cultes, dont Bach et Bottine et La guerre des tuques.

Originaire de Rouyn-Noranda, il a également vécu une grande partie de sa vie à Saint-Ours. Dans les archives du journal Les 2 Rives, en 1999, André Melançon affirmait en entrevue qu’il y résidait depuis plus de 25 ans.