Sections

Des familles fondatrices révélées dans de nouveaux livres


Publié le 23 juin 2017

Madeleine Blanche Lussier et Roland Plante travaillent depuis près de trois ans bénévolement sur cette série de livres.

©Tc Média - Sarah-Eve Charland

Passionnés de généalogie, Roland Plante et Madeleine Blanche Lussier ont lancé la deuxième série de livres portant sur l’histoire des familles fondatrices de Sorel-Tracy, le 23 juin.

Encore une fois, ils ne sont pas ennuyés en effectuant des recherches sur sept personnes ayant signé le recensement de 1724. Ces livres relateront l’histoire de Jean Bougeran (aujourd’hui Beaugrand) Champagne, Pierre Joly dit Dalbec, Nicolas Pelletier, François Péloquin, Jean Martin dit St-Martin, Jean Plante et Jean Vallée (aujourd’hui Lavallée).

« On pense toujours qu’ils ont des vies tranquilles. Pas du tout. Ils voyageaient beaucoup. Ils changeaient de terre comme de bobettes », affirme Madeleine Blanche Lussier.

Les auteurs ont effectué des recherches dans les actes notariés, les dossiers juridiques et dans les correspondances.

Les lecteurs pourront découvrir le mode de vie en Nouvelle-France. De plus, ces recherches ont permis aux auteurs d’aborder de nouveaux pans de l’histoire, notamment les sages-femmes au 17e siècle, la Compagnie de la Nouvelle-France, le métier de voyageur et l’implication de gens d’ici dans la guerre des Sioux aux États-Unis en 1862.

« Les portes d’entrée pour s’intéresser à l’histoire sont infinies. Je pense qu’il y en a pour tous les goûts », croit Mme Lussier.

Plusieurs faits sont surprenants, assurent les auteurs. Entre autres, un descendant de Jean Bougeran Champagne a été un compatriote de Louis Riel. Un fils de Nicolas Pellerin serait reconnu comme le père de la plus grande nation de gens métissés au Lac-Saint-Jean.

François Péloquin aurait été classé par un pasteur de France comme un « mauvais converti ». Il serait « un catholique perverti et un opiniâtre dans la foi renfrognée. »

Transmettre la passion de l’histoire

« On relate la vie des premières générations. On veut titiller l’appétit des gens. Notre mission est de faire connaître l’histoire, mais aussi de transmettre notre passion », ajoute Mme Lussier.

À l’automne 2016, la Société historique Pierre-De Saurel a publié cinq livres. On y racontait la vie de Paul Hus, Pierre Letendre, Pierre Salvaye (maintenant Salvail), Noël Cardin et François Bibeau.

L’organisme a dû rééditer à deux reprises le livre sur Paul Hus et une fois celui sur François Bibeau.

La Société historique organise des conférences sur l’histoire de Sorel-Tracy et les familles fondatrices cet été. Les conférences auront lieu tous les mercredis soir dès 19h au presbytère de l’église Christ-Church.

@D:Tous les livres sont disponibles à la Société historique Pierre-De Saurel et à la librairie Wilkie.