Sections

Le Centre animalier Pierre-De Saurel gère de plus en plus d’animaux


Publié le 5 avril 2017

Le représentant Mondou, Freddy Bul-Khac, et la directrice générale du CAPS, Karine Marcotte, ont conclu un partenariat.

©TC Média - Sarah-Eve Charland

Le nombre d’animaux abandonnés ou errants ne cesse d’augmenter dans la région.

La directrice générale du Centre animalier Pierre-De Saurel (CAPS), Karine Marcotte, a constaté une hausse de 41% des abandons d’animaux et une hausse de 34% des animaux trouvés errants.

L’organisme, qui vient de fêter son deuxième anniversaire d’existence, doit donc s’adapter pour répondre à ce besoin grandissant.

Entre le 30 septembre 2015 et le 30 septembre 2016, plus de 1000 animaux sont passés par les différents services du centre.

« Les gens nous connaissent mieux. Ça devient un réflexe de faire appel à nous. Mais il y a de plus en plus d’animaux abandonnés. On doit continuer le travail de sensibilisation. Un animal, c’est pour la vie », affirme Mme Marcotte.

En ce moment, l’organisme dessert Sorel-Tracy, Sainte-Anne-de-Sorel et Saint-Joseph-de-Sorel. Alors que le centre avait trois employés il y a deux ans, maintenant sept personnes travaillent au sein du CAPS, en plus de la quinzaine de bénévoles.

« L’équipe grossit parce qu’on a une forte demande », précise-t-elle.

Une plus grande visibilité

Mme Marcotte croit que la demande ne cessera pas d’augmenter. Le CAPS sera la vedette de l’émission Refuge animal diffusée dès le 17 avril sur les ondes de TVA.

« On s’attend à avoir plus de demandes, même à recevoir des animaux abandonnés des autres municipalités. On se prépare pour faire face à cette hausse. L’équipe est prête. On a aussi la chance d’avoir une subvention pour un emploi d’été », estime-t-elle.

Une aide financière

Afin de répondre aux besoins grandissants dans la région, le CAPS s’est associé à Mondou. Cette entreprise fournira à l’organisme la nourriture pour les animaux pour la prochaine année.

Mondou fournira gratuitement les médailles nécessaires à la vente des licences  dans la région. La vente débutera cet été à Sorel-Tracy et Saint-Joseph-de-Sorel. La totalité des sommes récoltées lors de la vente des médailles sera réinvestie dans le CAPS.

« Mondou a décidé de s’impliquer davantage dans la communauté en encourageant le refuge et sa mission. On va notamment aider au recensement. Ce sont des données importantes pour le contrôle des animaux », affirme le responsable du développement des affaires chez Mondou, Freddy Bul-Khac.