Optilab : 15 emplois de Sorel-Tracy transférés à Longueuil


Publié le 7 février 2017

Le projet Optilab vise à centraliser les centres d’analyse de toute la Montérégie à l’hôpital Charles-Lemoyne.

©www.alextihonov.com

Quinze employés des laboratoires de l’Hôtel-Dieu de Sorel seront transférés à la fin de la mise en place du projet Optilab, selon le plan de main-d’œuvre présenté aux employés le 7 février.

De ce nombre, 13 employés sont membres de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé (APTS). Il s’agit de 42% de la main-d’œuvre dans les laboratoires à Sorel-Tracy. Les deux autres employés sont membres du Syndicat des employés de bureau.

Les transferts toucheront tous les quarts de métiers liés au centre d’analyse. La plupart des transferts toucheront les technologistes médicales. Les seuls emplois qui ne seront pas touchés sont ceux à temps partiel au centre de prélèvement de l’Hôtel-Dieu de Sorel.

« Les salariés sont débinés. Ça s’en vient dans trois ans, mais c’est encore très flou. On craint que les gens décident de quitter avant le transfert », s’inquiète la représentante syndicale de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé (APTS), Fabienne Chabot.

De son côté, la présidente du Syndicat des employés de bureau, Micheline Charron, accueille avec surprise cette nouvelle. « On voudrait que le ministre recule, mais il ne le fera probablement pas. Maintenant, on veut s’assurer que les transferts se fassent le plus humainement possible. »

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) Montérégie-Centre, en charge de ce projet, estime que quatre emplois seraient abolis en Montérégie. On ne sait pas encore à l’heure actuelle si des postes seront touchés à Sorel-Tracy.

L’information est transmise au compte-gouttes, affirme Mme Charron. « Les employés sont concernés et posent des questions, mais n’ont pas de réponse. On n’est pas encore en mesure de nous expliquer comment ça va se traduire. »

Optilab, imposé par le ministère de la Santé, vise à centraliser les centres d’analyse de toute la Montérégie à l’hôpital Charles-Lemoyne à Longueuil. La réorganisation enverra près des 70% des analyses à effectuer au centre hospitalier longueuillois.

Les administrateurs du CISSS Montérégie-Est questionnent le ministre

À la lumière des informations qu'ils ont reçues et devant l'inquiétude des employés du CISSS Montérégie-Est, le conseil d'administration a adressé une liste de questions au ministre de la Santé Gaétan Barrette concernant le projet Optilab lors du conseil d’administration de décembre.

Le conseil d'administration s’est questionné sur le transfert du personnel; les modalités du transport sécuritaire des échantillons; le déploiement des tests et les critères utilisés pour les tests temps/réponses.

Un projet incontournable

En entrevue avec TC Média en septembre 2016, le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a maintenu que ce projet, qui dégagerait des économies de 75 M$, était nécessaire pour soutenir le réseau de la santé.

« Cette économie, ce n'est pas une question d'équilibre budgétaire, c'est pour la réinvestir en santé. Les besoins qui s'en viennent dans les CHSLD et pour les soins à domicile sont grands. Le besoin s'accélère maintenant. »