Sections

Trois options analysées par la Ville de Sorel-Tracy

Vitesse sur le boulevard Fiset


Publié le 4 août 2017

Le ministère des Transports a écarté la demande de réduction de vitesse sur le boulevard Fiset et proposé d’autres options à la Ville.

©Photo: TC Media – Pascal Cournoyer

Après une analyse de la circulation sur le boulevard Fiset, le ministère des Transports (MTQ) a proposé trois options à la Ville de Sorel-Tracy pour répondre à sa demande de réduction de vitesse de 70 km/h à 50 km/h.

Le MTQ a organisé une rencontre le 18 juillet avec des représentants de la Ville de Sorel-Tracy, soit les conseillers Alain Maher et Dominique Ouellet ainsi que l’ingénieur Charles Guertin.
Des choix ont été proposés à la Ville, dont l’ajout d’une voie de virage à gauche, comme celle déjà réalisée près du Super C (voir tableau).
« Le ministère a effectivement rencontré la Ville pour présenter les divers scénarios d’aménagements possibles qui ont été analysés par l’équipe en sécurité. Le ministère est en attente de la décision de la Ville quant au choix de la solution à implanter », mentionne la porte-parole du MTQ, Josée Séguin.

Pas de 50 km/h
La réduction de vitesse demandée par la Ville a été écartée. Selon Mme Séguin, elle n’a pas été jugée idéale par le ministère en raison du « double rôle » de la voie de gauche qui occasionne une partie des accidents dans ce secteur. On y compte un nombre plus élevé de collisions arrière que la moyenne pour des routes comparables.
« Ceci en raison de la densité des accès à la route 132 et de la voie de gauche qui sert à la fois de voie de virage et de voie de dépassement », souligne-t-elle.

Réflexion en cours
Le président du comité de circulation et ingénieur à la Ville de Sorel-Tracy, Charles Guertin, croit qu’il est nécessaire de ne pas arrêter la circulation en enlevant des voies en raison du fort débit. L’option à cinq voies, dont une au centre pour tourner, serait donc la meilleure.
« Environ 15 000 véhicules empruntent le boulevard Fiset chaque jour, explique M. Guertin. Il n’y a qu’une option de vraiment bonne puisque les autres amèneraient d’autres problèmes. Le comité va la recommander à la Ville. Par la suite, le conseil municipal va décider s’il va dans ce sens ou un autre. »
La conseillère Dominique Ouellet n’a pas voulu s’avancer sur la solution qui pourrait être privilégiée par la Ville. La décision sera prise au cours des prochains mois, affirme-t-elle.
« La décision sera prise avec l’ensemble de mes collègues. Dans ce dossier-là, le ministère a travaillé très fort en analysant toute la circulation pendant les heures de pointe et a fait des comparatifs avec des régions semblables. Je suis très satisfaite des propositions et de la collaboration du MTQ qui a pris au sérieux la demande de notre conseil », se réjouit-elle.

Les solutions présentées par le ministère

-           Statu quo avec une surveillance policière par radar photo mobile plus accrue;

-           Interdiction de virage à gauche entre les intersections (ajout de barrières centrales de béton);

-           Ajout de voies de virages à gauche dans les 2 directions à 3 ou à 5 voies.

Quelques chiffres sur le boulevard Fiset

-       Plus de 75% des usagers circulent au-delà de la limite de vitesse affichée, et ce, malgré la signalisation en place et la présence d’un radar photo mobile.

-       Les vitesses moyennes comptabilisées dans le cadre d’un relevé de vitesse en novembre 2016 par le ministère sont de 74 km/h en direction ouest et 76 km/h en direction est.