Sections

Aucune date arrêtée pour la venue d'un Canac à Sorel-Tracy


Publié le 8 septembre 2017

Le président de l’entreprise Canac se montre intéressé à acheter le terrain de la ville de Sorel-Tracy situé sur le boulevard Poliquin.

©Tc Média - Archives

Le projet de construction d’un commerce Canac à Sorel-Tracy est toujours dans la mire du président de la bannière, Jean Laberge, mais il est encore trop tôt pour dire si l’entreprise s’y implantera sous peu.

Depuis près de deux ans, M. Laberge échange avec le ministère de l’Environnement afin d’obtenir un certificat d’autorisation pour y construire un commerce.

« Ça va bien dans nos démarches. On est en train de trouver des pistes de solution. Je suis beaucoup plus optimiste que je l’étais il y a un an. Je n’ai jamais arrêté les démarches. Par contre, on est loin de confirmer une date de construction », affirme-t-il.

Une promesse d’achat est sur la table entre la Ville et la chaîne de magasins de quincaillerie pour l’acquisition d’un terrain en face du CIT Sorel-Varennes, sur le boulevard Poliquin.

Il s’agit d’une parcelle de terrain de 50 168 mètres carrés. Ce terrain se retrouve en milieu humide. Le président de Canac se doit donc d’obtenir l’autorisation du ministère avant d’entamer des travaux.

« On s’est entendu avec la Ville de Sorel-Tracy. J’attends d’avoir la certification du ministère avant de finaliser l’achat du terrain », poursuit M. Laberge.

Le projet demeure le même, assure-t-il, et pourrait créer entre 75 et 80 emplois.

Canac est une chaîne de magasins de quincaillerie et de matériaux de construction issue de la ville de Québec. L’entreprise compte 23 succursales et près de 2200 employés.