Sections

La MRC de Pierre-De Saurel est en mode agricole

Publié le 1 septembre 2017

Depuis avril 2017, Andréanne Bergeron est chargée de faire appliquer le Plan de développement de la zone agricole de la MRC de Pierre-De Saurel.

©Photo: TC Média – Stéphane Martin

En 2016, la MRC Pierre-De Saurel prenait les grands moyens pour placer l’agriculture à l’avant-plan de ses priorités économique en adoptant un Plan de développement de la zone agricole (PDZA). Depuis avril 2017, Andréanne Bergeron est chargée de faire appliquer le plan d’action découlant de cette démarche.

Par: Stéphane Martin

Un total de 90% du territoire est situé en zone agricole, ce qui représente un pôle économique et social important de la MRC. Ainsi, une vingtaine de projets seront mis en œuvre afin de dynamiser le secteur de l’agriculture.

« L’une de nos priorités est de trouver de la relève dans le monde agricole. Les jeunes ne veulent pas nécessairement se lancer dans la grande entreprise. Nous tentons d’instaurer un principe qui permettrait à un agriculteur de céder une partie de sa terre, soit en location ou en vente, afin d’aider qui voudrait démarrer un projet. Ce n’est pas pour la grande agriculture, mais quelqu’un qui veut se lancer en maraîcher aurait une opportunité sans se ruiner. Cela permet également des maillages entre des novices et des gens d’expérience », explique Andréanne Bergeron.

Des outils pour aider les producteurs locaux sont également en développement. « Il faut miser sur la promotion. On ne se fait pas suffisamment connaître. Le projet est encore embryonnaire, mais nous travaillons actuellement à créer un répertoire avec une carte interactive pour créer un circuit agroalimentaire. On pourrait par exemple valoriser l’achat local avec des cartes fidélité. »

La sauvegarde de l’environnement est également au cœur des priorités que l’on retrouve dans le PDZA.

« Nous implantons une vitrine des bonnes pratiques agro-environnementales. Il s’agit d’une liste des producteurs qui vont plus loin que les normes établies sur le plan de l’environnement. Il faut souligner les bons coups si l’on veut que d’autres suivent l’exemple », ajoute Mme Bergeron.

Dans la MRC de Pierre-De Saurel, l’agriculture et l’agroalimentaire représentent près de 380 entreprises et plus de 1 500 emplois à temps plein. Ces secteurs génèrent des revenus estimés à 88 M$ annuellement.