Sections

Nova Bus modernisera ses usines au Québec


Publié le 16 mai 2017

Le ministre Dominique Anglade et le président et chef de la direction du Groupe Volvo, Martin Lundstedt.

©(Photo Twitter - Nova Bus)

ÉCONOMIE. Au cours des six prochaines années, Nova Bus a l'intention d'investir 90 millions $ dans une programme de croissance et de développement à ses usines de Saint-Eustache et de Saint-François-du-Lac.

Celui-ci permettra de moderniser les processus et les usines de Nova Bus, en plus de renforce ses travaux de recherche et de développement. L'automatisation des opérations et l'introduction de procédés éconénergétiques novateurs et de technologie numérique figurent aussi parmi les objectifs.

Ce projet démontre tout l’intérêt que le Groupe Volvo porte au marché nord‑américain.

Martin Lundstedt, président et chef de la direction du Groupe Volvo

En tout, le programme mis de l'avant par la division québécois du groupe Volvo permettra de créer 28 emplois durant la réalisation du projet, en plus d'en consolider 838 autres à ses installations de Saint-François-du-Lac et de Saint-Eustache.

Pour réaliser ce grand projet d'investissement dans ses usines, Nova Bus a obtenu une contribution financière non remboursable de 15 millions $ du gouvernement du Québec. C'est la ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, Dominique Anglade qui en a fait l'annonce.

Le tout s'est déroulé en marge du Sommet mondial des transports publics 2017, qui se tient au Palais des congrès de Montréal, en présence du président et chef de la direction du Groupe Volvo, Martin Lundstedt, et de la ministre Christine Saint-Pierre.

« Ce projet démontre tout l’intérêt que le Groupe Volvo porte au marché nord‑américain, ainsi que l’objectif partagé avec le gouvernement du Québec de moderniser les installations québécoises de Nova Bus et d’intégrer de nouveaux processus technologiques, dans le but de produire des véhicules qui répondent aux besoins de nos clients et des usagers du transport en commun », a déclaré Martin Lundstedt, président et chef de la direction du Groupe Volvo.

« En avril 2016, 700 millions de dollars sur trois ans ont été annoncés pour soutenir le manufacturier innovant. Une tournée de toutes les régions du Québec a été organisée par l’ensemble des acteurs du milieu manufacturier pour informer les entreprises que le gouvernement était prêt à investir avec elles dans leurs projets de modernisation. Cette tournée a été un succès, rappelle la ministre Anglande.

«Quelque 2 000 entreprises et organismes y ont participé et 240 projets de modernisation ont été soutenus pour des investissements totaux de 2,3 milliards de dollars et la création de 4 600 emplois, continue-t-elle. Le succès a tellement été au rendez-vous que nous avons décidé d’investir 125 millions de dollars additionnels pour le manufacturier innovant dans le dernier budget. L’annonce faite par Nova Bus est une autre preuve de ce succès.»