Sections

William Leslie Truman brigue un poste de conseiller à Saint-Roch-de-Richelieu

Publié le 6 octobre 2017

William Leslie Truman se présente dans le district #3 à Saint-Roch-de-Richelieu.

©Gracieuseté

William Leslie Truman souhaite poursuivre son investissement dans la communauté à titre de conseiller dans le district #3 pour sa municipalité de Saint-Roch-de-Richelieu.

Père de deux enfants d’âge scolaire, lui-même vice-président du conseil d’établissement de l’école Saint-Roch et commissaire scolaire représentant des parents- Primaire depuis 2014, M. Truman offrira ainsi sa candidature au sein de l’équipe Avenir Saint-Roch de l'aspirante à la mairie Patricia Larose.

Ayant débuté sa carrière au sein des Forces Armées et aujourd’hui fort d’une solide expérience en gestion et administration, M. Truman occupe depuis plusieurs années le poste de directeur du programme Rio Tinto, pour le Canada.

« Participer au développement de ma municipalité constituait la prochaine étape logique à mon service de ma communauté. Je crois sincèrement que mon expertise et mon expérience professionnelles pourront servir directement mes concitoyens », indique-t-il dans un communiqué.

M. Truman explique son choix par son « besoin de servir, représenter et parfois même protéger ceux qui en ont davantage besoin ». Celui-ci avait fait don de son salaire entier à titre de commissaire scolaire, entre 2014 et 2016, à Centraide Richelieu-Yamaska afin de permettre à l’organisme de fournir des sacs d’écoles remplis de fournitures scolaires aux enfants démunis de notre région, notamment. Il a aussi organisé quelques levées de fonds, plus récemment à la tête de l’équipe des pompiers de la Caserne 40 lors de leur ascension de la Tour de la Bourse de Montréal au profit de Dystrophie Musculaire Canada.

M. Truman affirme que ses priorités seront fondées particulièrement sur l’importance, critique à ses yeux, d’offrir un milieu de vie sécuritaire et stimulant, qui permettra l’épanouissement des enfants de Saint-Roch-de-Richelieu, mais aussi sur l’amélioration de la communication de l’information, par la municipalité, aux citoyens.

« Je suis insatisfait par la communication offerte récemment aux citoyens, dont je suis, notamment celle concernant certains dossiers importants. Ce manque relatif d’information aura laissé toute la place à la désinformation, augmentant ainsi le risque que de mauvaises décisions soient prises. Je compte m’assurer du rétablissement d’une saine communication, en toute transparence, afin que chaque citoyen puisse comprendre et prendre une position éclairée sur les enjeux qui le concernent. »

TC MEDIA