Sections

Six municipalités vivront des courses à la mairie

Dans la MRC de Pierre-De Saurel


Publié le 10 octobre 2017

Une lutte a deux candidats se dérouleront dans la majorité des municipalités de la région.

©Photo: TC Media - Archives

En dehors de la ville-centre Sorel-Tracy, des courses à la mairie auront lieu dans six autres des 11 autres municipalités de la MRC de Pierre-De Saurel. Dans la majorité des secteurs, deux candidats se livreront une bataille pour remporter le siège de maire..

Saint-Aimé

Deux candidats sont dans la course à Saint-Aimé : la mairesse sortante Maria Libert et l’agriculteur Denis Benoit. Mme Libert briguera un troisième mandat tandis que son adversaire est nouveau dans le monde politique.

Mme Libert mise sur plusieurs projets, dont la rénovation du parc de l’école Christ-Roi, de la patinoire ainsi que la fondation d’une régie intermunicipale de sécurité incendie.

M. Benoit misera sur les projets touchant les loisirs, l’école primaire et le service de garde pour les jeunes familles.

Saint-Robert

Une course à deux aura aussi lieu à Saint-Robert entre le maire actuel Gilles Salvas et la citoyenne Liette Parent-Leduc. M. Salvas sera à son huitième mandat s’il est élu tandis que Mme Leduc se porte candidate pour une seconde fois.

Le maire Salvas veut poursuivre son travail en améliorant les infrastructures de loisir et développer le secteur résidentiel. Mme Parent-Leduc veut de son côté amener une plus grande transparence et créer un dialogue convivial entre les membres du conseil.

Sainte-Anne-de-Sorel

Le maire sortant de Sainte-Anne-de-Sorel, Michel Péloquin, et l’imprimeur Pierre-André Émond sont les candidats à la mairie lors des élections. M. Péloquin brigue un deuxième mandat tandis que son adversaire en est à une première expérience.

M. Émond compte travailler sur la revitalisation de la municipalité, les services aux familles et le dossier des zones inondables. M. Péloquin a comme principale priorité de régler le dossier des zones inondables, mais également l’embellissement de la municipalité, le développement de l’offre de loisirs, l’environnement des îles et la mise à niveau des infrastructures du réseau d’aqueduc.

Saint-Roch-de-Richelieu

Le siège de maire de Saint-Roch-de-Richelieu se disputera entre trois candidats, soit Michel Beck, Yannick Joyal et Patricia Larose. Les trois candidats ont déjà siégé au poste de conseiller.

M. Joyal veut travailler au développement de sa municipalité pour qu’elle soit plus efficace et à la remise à jour du schéma d’aménagement. La candidate du parti Avenir St-Roch, Patricia Larose, a pour priorités la revue et la stabilisation du taux de taxation des citoyens, l’amélioration des réseaux routiers et une meilleure communication entre la municipalité et les citoyens. M. Beck souhaite préserver la qualité de vie et l’acceptabilité sociale des projets à venir en respectant l’opinion des citoyens.

Saint-Joseph-de-Sorel

Deux candidats briguent la mairie de Saint-Joseph-de-Sorel : Vincent Deguise et Guy Méthot. M. Deguise est conseiller municipal depuis 2013 et son adversaire est à sa première expérience politique.

M. Deguise souhaite embellir la municipalité lors de son mandat en améliorant les infrastructures municipales. M. Méthot souhaite de son côté poursuivre les dossiers concernant les familles et les ainés en leur offrant un souffle de nouveauté.

Sainte-Victoire-de-Sorel

Sainte-Victoire-de-Sorel aura une course à deux avec les candidats Michel Aucoin et Jean-Charles Éthier. M. Aucoin est déjà conseiller. M. Éthier est de son côté un retraité qui a suivi de près les dossiers de la municipalité.

M. Aucoin aimerait travailler sur plusieurs dossiers, dont le réseau d’aqueduc sur la montée Sainte-Victoire et le problème de manganèse dans l’air près de Minéraux Mart. M. Éthier veut mettre à l’avant-plan les jeunes et les familles en mettant en place un meilleur accès aux services des loisirs. Il souhaite continuer les dossiers de développement comme la nouvelle rue Solange-Cournoyer et l’embellissement de la municipalité.