Sections

L’intersection des boulevards Couillard-Després et Gagné sera modifiée


Publié le 7 septembre 2017

Les détails du réaménagement à l’intersection des boulevards Gagné et Couillard-Després demeurent inconnus.

©TC Média - Archives

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) reconnaît les problématiques de sécurité à l’intersection des boulevards Gagné et Couillard-Després à Sorel-Tracy. Des modifications pourraient y être apportées.

Le MTQ a effectué une analyse à la demande de la Ville en février. Les conclusions s’appuient sur le nombre d’accidents relevé à cette intersection entre 2011 et 2016, sur un comptage des véhicules réalisé en mars 2017, sur une observation et un relevé de vitesse effectués en avril 2017.

« On voulait s’appuyer sur des données récentes. Il a été démontré que cette intersection de deux boulevards à quatre voies est trop large, surtout aux approches secondaires, et peu conviviale pour les piétons et les cyclistes. Ainsi, des modifications de la géométrie de l’intersection sont justifiées afin d’améliorer la sécurité des piétons et des cyclistes », affirme la porte-parole du MTQ, Josée Séguin.

La distance de traversée pour les piétons et les cyclistes est jugée trop grande en raison de la configuration à quatre voies et le terre-plein central trop étroit, ce qui ne permet pas aux piétons de s’y réfugier, poursuit Mme Séguin.

Le conseiller municipal du district des Patriotes, Patrick Péloquin se réjouit des conclusions de cette analyse. « Je suis content que le MTQ reconnaisse la dangerosité de cette intersection et qu’il accepte de libérer un budget. »

Ce dernier avait entamé ces démarches après avoir reçu plusieurs appels de citoyens inquiets. Un accident a eu lieu en octobre 2016 à cet endroit. Une voiture s’était retrouvée sur le terrain d’une citoyenne.

Des modifications à venir

Le MTQ est favorable à effectuer des modifications. Il a inscrit ce projet dans la banque des projets en planification du ministère. Puisque le boulevard Couillard-Després est sous juridiction municipale et le boulevard Gagné sous juridiction ministérielle, le MTQ exige qu’il y ait un partage des coûts.

« Les détails du projet sont toutefois à préciser et nécessiteront une collaboration de la ville puisqu’il s’agit d’une intersection à responsabilité partagée », ajoute Mme Séguin.

De son côté, Patrick Péloquin croit que la Ville devra être proactive dans le projet. « J’ai déjà fait une demande auprès du département d’urbanisme. Ce sera à nous d’agir. On est à l’étape de la planification. On n’est pas encore en mesure d’estimer les délais », conclut-il.