Sections

Les ressources éducatives dans les écoles bonifiées de 1 M$

Commission scolaire de Sorel-Tracy


Publié le 12 septembre 2017

La nouvelle politique éducative permettra le maintien et l’ajout de ressources supplémentaires pour les élèves à la Commission scolaire de Sorel-Tracy.

©Pascal Cournoyer

La nouvelle politique éducative adoptée par Québec a permis de regarnir de 1 M$ les coffres de la Commission scolaire (CS) de Sorel-Tracy. Cette somme servira à l’ajout d’une dizaine de professionnels pour aider le personnel, les élèves et les parents de la région.

Même si les mesures demandées par le ministère de l’Éducation en lien avec ce financement étaient très contraignantes, selon la porte-parole de la CS de Sorel-Tracy, Geneviève Handfield, cette aide a été très bien accueillie par les directions d’écoles.

« Cela a maintenu les mesures qui existaient déjà. La nouveauté cette année, c’est que les ressources dédiées sont réinvesties au complet dans les écoles. Ce ne sont pas les directions qui décident où va être mis l’argent. On a eu des consignes strictes qui déterminent quoi faire avec les sommes », mentionne-t-elle.

Pour la CS de Sorel-Tracy, cette initiative a permis concrètement d’ajouter des ressources à temps plein dont du personnel enseignant, professionnel et de soutien pour toutes les écoles de son territoire (voir tableau).

Selon Mme Handfield, ces nouvelles ressources seront très utiles pour le personnel de la CS de Sorel-Tracy. Elles sont également bienvenues après plusieurs années de restrictions au niveau du système de l’éducation.

« La CS de Sorel-Tracy n’avait pas réalisé de coupures dans les services directs aux élèves contrairement à d’autres au Québec. Elles avaient été réalisées dans l’administration. Ce sont des ajouts directs d’environ 1 M$ pour nos écoles », s’est-elle réjouie.

Ce plan de cinq ans a été présenté en juin dernier par le ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx. Québec prévoit investir près de 2 milliards de dollars pour l’embauche d’environ 7200 personnes dans les écoles publiques. L’objectif de cette mesure est d’offrir plus de services aux élèves, dont ceux en difficulté.

Selon Québec, au moins 1500 de ces nouvelles ressources devaient être embauchées dès l’automne. L’objectif a été atteint, a affirmé le ministre Proulx dans les différents médias de la province à l'occasion de la rentrée scolaire.

Ce qu’ils ont dit...
« Je ne peux que me réjouir de voir ces ressources additionnelles redistribuées auprès de nos enfants. La réinjection d’une partie du financement a permis cette année l’ajout de ressources concrètes et substantielles. On imagine facilement que les premiers qui en profiteront sont les enfants pour qui le parcours scolaire est déjà plus ardu. Les différentes mesures permettront à ces élèves d’être soutenus encore davantage et dès la maternelle jusqu’à la 6e année » - Le commissaire représentant des parents du primaire, William Truman  
:« La Commission scolaire a pu ajouter une personne ressource qui sera présente afin de tisser des liens et intervenir auprès des élèves afin de prévenir le décrochage, l'intimidation et la toxicomanie. Cette mesure permet d'assurer une présence visible entre les cours, pendant les périodes de repas et autour des heures de classe. De façon générale, nos jeunes adolescents pourront trouver une personne ressource à tout moment en cas de problème » - Le commissaire représentant des parents du secondaire, Martin Cyr
« Il reste du travail à faire puisque les sommes ne sont pas à la hauteur des compressions énormes qui ont été réalisées. À l’heure actuelle, on ne peut pas savoir si cette mesure va être pour le mieux ou pour le pire. On va le savoir à la fin de l’année. Il faudrait aussi voir si la mesure de cinq ans va être reconduite ou non lors des prochaines élections provinciales » - La présidente du syndicat de l’enseignement du Bas-Richelieu, Lisette Trépanier
« On est très heureux. Cette nouvelle avait été bien reçue et acceptée par le conseil. C’est bon pour nos jeunes et leur réussite. Cela n’a pas soulevé de craintes même en raison de la période électorale puisque des engagements ont été pris et ils vont devoir les respecter » - Le président du conseil des commissaires, Denis Rajotte
Allocations dédiées aux écoles de la CS de Sorel-Tracy en 2017-2018

Mesure

Objectif de la mesure

École

Montant

Type de ressource*

Coup de pouce de la 2e à la 6e année

Soutenir les écoles pour la mise en place de plans d’intervention pour les jeunes vulnérables.

Écoles défavorisées

-       Maria-Goretti

-       Saint-Gabriel-Lalemant

-       Intégrée Yamaska

-       Mgr Brunault

-       Martel

-       Pavillon Tournesol

11 080$ par école

Une ressource technique 1 journée par semaine (6h).

Aide aux parents

Accompagner les parents de maternelle et de 1ère année à l’aide de conférence de spécialistes.

13 écoles

1000$ par école

En discussion pour créer un regroupement entre les écoles.

Partir du bon pied - Maternelle

Financer une ressource de soutien pour appuyer et seconder les enseignants.

13 écoles

11 080$ par école

Une ressource technique par semaine (6h).

Partir du bon pied - 1ère année

Financer une ressource de soutien pour appuyer et seconder les enseignants.

13 écoles

33 120$

Soit une ressource enseignante/professionnelle deux jours par semaine, soit deux jours d’orthopédagogie ou deux jours de psychoéducation/psychologie/orthophonie/conseiller pédagogique.

Accroche-toi au secondaire

Ajouter une ressource pour tisser des liens et intervenir pour prévenir le décrochage, l’intimidation et la toxicomanie.

Écoles secondaires et Pavillon tournesol

33 120$

Soit une ressource technique/professionnel, soit deux jours de psychoéducation ou 18h d’intervenant en toxicomanie/technicien en éducation spécialisée

*Au total, 9,78 personnes à temps plein ont été embauchées par la Commission scolaire de Sorel-Tracy.